Offcanvas Section

Ce menu s'active suivant la taille de votre écran.

« Une sagesse ancienne pour un monde nouveau »
Lecture du mois
Les petits points bleus du Bon Dieu - Guy Bourhis

Les petits points bleus du Bon Dieu

Ce mois-ci, nous vous proposons de lire un extrait du livre Les petits points bleus du Bon Dieu, publié par la Diffusion Rosicrucienne. Il a été écrit par Guy Bourhis.

 

Laurent (6 ans) à son père :

- Papa, pourquoi Dieu on ne le voit pas ?

- Tu sais Laurent, ce n'est pas facile de parler de Dieu, et tu es trop petit pour qu'on puisse parler sérieusement de lui, mais je vais tout de même, pour te faire plaisir, te raconter une histoire à son sujet. Bien entendu, ça n'est qu'une histoire...

Pourquoi on ne le voit pas ? C'est tout simplement parce qu'on ne peut pas le voir de la même manière que tu vois papa, maman, tes frères, ta sœur, une voiture, un avion dans le ciel ou la petite tortue dans l'aquarium de tes frères.

Si tu cherches à le voir avec tes yeux, tu ne le verras pas, parce qu'on ne peut pas le voir avec les yeux...

Pour le voir, tu sais Laurent, il faudrait qu'il soit comme moi, comme toi. Qu'il ait des bras, des jambes, un visage, qu'il ait une forme, des couleurs, qu'il soit lourd ou léger, qu'il bouge devant toi. Mais Dieu n'a pas de bras, de jambes, un visage, une forme, des couleurs ou un poids, et il ne remue pas...

Laurent :

- Mais alors papa, pourquoi tu parles de lui ? et puis, si tu ne le vois pas Dieu, où il est ?

- Autour de toi petit Laurent, il y a des choses qui existent, et pourtant tu ne les vois pas. Ce n'est pas pour ça que ces choses ne sont pas là et qu'on ne peut pas en parler. Tiens par exemple, tous les jours, tu vois avec tes yeux le soir, l'ampoule de ta lampe de chevet s'allumer quand tu presses le bouton qui est sur le fil, mais tu ne vois pas l'électricité qui fait s'allumer l'ampoule ou marcher la machine à laver de maman ou la chaine laser ou encore la télévision.

Quand tu presses le bouton de la lampe, tu ne dis pas : « Où elle est l'électricité » ? Tu sais qu'elle est là et que c'est elle qui fait que l'ampoule s'allume.

Tu le sais depuis le jour où tu as mis les doigts dans la prise, car tu as fait une cabriole en arrière tellement tu as eu mal et peur.

Ce jour-là, quand je t'ai expliqué que c'était l'électricité, tu l'as sentie sur tes doigts et dans tout ton corps, mais tu ne l'as pas vue.

Tu vois, Dieu, c'est un peu comme l'électricité... On ne le voit pas, mais on peut quelquefois le sentir et savoir qu'il est là. Mais même si on ne le voit pas, si on ne le sent pas, il est quand même là, comme l'électricité quand on ne met pas ses doigts dans la prise...

Laurent :

- Il peut faire mal comme l'électricité, Dieu, papa ?

- Je t'ai dit Laurent que Dieu, c'était un peu comme l'électricité. C'était simplement pour te faire comprendre qu'il n'y a pas que Dieu qu'on ne voit pas, mais certaines choses qui nous entourent, comme lui.

Il ne faut pas que tu croies que Dieu fait mal. Oh non ! Je suis sûr qu'il ne cherche jamais à nous faire du mal, au contraire. Il nous regarde faire, il nous regarde avoir mal et je crois même qu'il est malheureux quand nous avons mal, car il nous aime tous.

Laurent :

- Tu crois toi qu'il nous aime tous ? Même les très méchants qui tuent des autres hommes à la télé ? ou qui enlèvent des petits enfants à leur papa et à leur maman ?

- Oui Laurent, je crois que Dieu aime tous les hommes, même les très méchants, car s'il ne les aimait pas tous, comment voudrais-tu que ces hommes-là soient un jour un peu moins méchants ?

C'est comme à l'école si la maîtresse, elle aime seulement les petits enfants sages et qui travaillent bien, comment veux-tu que les enfants moins gentils et paresseux puissent faire des progrès ? Si la maîtresse n'aimait que les enfants sages et travailleurs, elle pourrait mettre tous les autres enfants au coin ou même leur demander de ne plus venir à l'école. Dieu avec les hommes, c'est presque comme la maîtresse avec les enfants il les aime tous parce qu'il sait que dans très très longtemps, même les très méchants, même les plus méchants, ils n'auront plus envie de faire du mal aux autres hommes.

Laurent :

- C'est comme si un jour on était tous comme Dieu, puisque Dieu il cherche jamais à faire du mal ?

- Oui Laurent, c'est un peu ça ; et ce jour-là, Dieu sera très content de nous voir tous comme lui, dans sa grande maison.

(…) Fin de l'extrait

Rose-Croix

Reconnu d'utilité publique dans plusieurs pays en raison notamment de sa contribution à la culture, à l'éducation et à la paix, l'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix est une Fraternité mixte, sans distinction de nationalité, de classe sociale ou de religion.
Site officiel : Rose-Croix.org

Citation de la semaine

« Nous ne devons pas nous préoccuper de savoir où, quand et comment nous mourrons, mais plutôt nous employer à vivre le plus heureusement et le plus dignement possible, car là est notre premier devoir. Autrement dit, il faut se comporter dans la vie comme si la mort pouvait nous emporter dans la minute qui suit, et en même temps comme si notre vie devait durer éternellement »
Mysticisme rosicrucien

Agenda

Conférences Rose-Croix en Région Rhône-Alpes

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31